noeud ventral écharpe

Le portage est une réponse à des besoins primaires et fondamentaux du nouveau-né.
Les avantages, tant pour le porteur que pour le porté, sont nombreux et souvent sous estimés…

Vous trouverez ici une liste des bienfaits du portage non exhaustive.


Suite logique de la grossesse:

alix sling nouveau né

Le bébé d’aujourd’hui, comme celui qui naissait il y a des milliers d’années, naît immature, incapable de se déplacer, de se nourrir seul, donc de survivre. On parle de deuxième grossesse pour l’année suivant l’accouchement. On porte le bébé en écharpe un peu comme il était porté dans le ventre de sa maman. Il est à ses côtés et elle peut le nourrir en toute simplicité. Le portage permet également au tout petit de découvrir le monde à hauteur d’adulte, tout en douceur, contre son porteur. Il lui permet d’être bercé comme dans le ventre de sa maman, sentir son odeur, sa respiration, sa voix. Cela le rassure et le soulage.


Sommeil et rythmes :

sommeil bienfaits portage acquisition rythme

Porté, le bébé s’endort sereinement et acquiert plus facilement le rythme jour/nuit : il dort contre son porteur qui, lui, est en mouvement, à la lumière du jour.


Allaitement et digestion facilités :

allaitement écharpe

Les premières semaines, l’allaitement se fait « aux signes d’éveil » avant d’être réellement « à la demande » . En écharpe comme en sling, la maman peut allaiter en mettant son enfant à hauteur du sein puis en le remontant lorsque la tétée est terminée. Ceci lui permet d’allaiter en toute discrétion à l’extérieur, de manger en même temps que son bébé ou de poursuivre toute activité compatible avec le portage… Par ailleurs, la verticalisation facilite la digestion et diminue reflux et colliques.


Thermorégulation :

écharpe été thermorégulation

Le nouveau né a beaucoup de mal à réguler sa température corporelle, contre son porteur, il bénéficie de sa thermorégulation. Ceci est efficace aussi bien en hiver, lorsqu’il fait froid qu’en été, lors de fortes chaleurs. Le bébé peut alors être installé en couche contre son porteur, lui même torse nu. En cas de pic de fièvre, le portage s’avère également très efficace pour ces mêmes raisons.


Conscience de soi :

dos conscience de son corps

Autour de 4 mois, le bébé commence à avoir conscience qu’il est un être à part entière, détaché de sa maman. En étant porté régulièrement, il ressent d’avantage les limites de son corps et celles de son porteur : sa peau, ses membres, la peau de son porteur, les membres de son porteur, …


Les réflexes archaïques :

réflexe grasping

La position fœtale que l’on retrouve dans le portage physiologique permet à l’enfant de se sentir contenu et ainsi d’être rassuré face à certaines angoisses liées aux réflexes archaïques (reflexe de Moro notamment). Ainsi, le portage favorise l’intégration de ces réflexes.


L’attachement « secure » :

bambin dos complicité

Bowlby explique dans la théorie de l’attachement que pour se détacher, il faut d’abord s’être attaché de manière « sécure » auprès d’une personne qui nous materne, cette personne devient alors « la figure d’attachement« . Lorsque ce lien s’est créé, l’enfant se sent prêt à aller explorer le monde, en toute sécurité. N’ayez crainte que votre bébé devienne un « enfant à bras » parce que vous le portez… C’est en réalité tout le contraire qui se produit ! L’un des bienfaits du portage physiologique est de répondre à son besoin de proximité, on lui offre toute la sécurité dont il a besoin pour devenir autonome.


Prévention des plagiocéphalies et dysplasies de la hanche :

Aujourd’hui, de nombreuses plagiocéphalies sont décelées, c’est un problème que l’on rencontre énormément en occident, où les bébés sont peu portés, très souvent posés dans un transat pendant de nombreuses heures. En portage, le bébé tourne régulièrement la tête d’un côté puis de l’autre. Cela permet d‘éviter les plagiocéphalies.

Concernant les dysplasies et luxations de la hanche, c’est un souci qui n’existe pas dans les pays où l’on porte beaucoup.

Le portage physiologique avec une position en M permet un emboîtement optimal de la tête fémorale dans le « cotyle« .


Pour le porteur :

cuisine avec enfant dos

Cela permet à la maman de retrouver certaines sensations de la grossesse, cela peut être une aide précieuse en cas de « baby blues« . Les papas porteurs rapportent souvent que le portage les a aidé à trouver leur place, à créer un lien avec leur bébé. C’est aussi une façon de pouvoir faire toutes les choses nécessaires du quotidien (préparer le repas, manger, faire ses courses, …) en ayant son bébé contre soi et les bras libres!


En conclusion :

Les bienfaits du portage physiologique sont nombreux tant pour le porteur que pour le bébé. Ils ne sont évidemment pas tous cités ici… Pour les parents de plus grands, il s’avère d’autant plus utile. Les parents ayant des soucis de dos (scolioses ou autres) peuvent tout à fait porter, il n’y a aucune contre indication. Il faudra simplement trouver le moyen de portage qui vous convient!

Les différents moyens de portage